Derniers articles


[Politique] Le Parti Pirate va faire reconnaître l'inconstitutionnalité du vote électronique

L'élection des députés des Français de l'étranger a relancé le débat du vote électronique. Le Parti Pirate s'est toujours exprimé contre ces systèmes qui sont vulnérables à la fraude, et les très nombreux incidents et irrégularités du vote par Internet ont propulsé ce thème de campagne sur le devant de la scène. En parallèle de l'excellent travail de son équipe de candidats des français de l'étranger, qui ont déposé un recours pour faire invalider l'élection, le Parti Pirate vient de lancer une procédure pour mettre un terme définitif au vote électronique.   Le concept de vote électronique semble séduisant au premier abord : pouvoir s'affranchir des contraintes de dépouillement avec les machines à voter électronique, et ne plus avoir à se déplacer grâce au vote par Internet, présenterait un avantage certain. Ce n'est pas un hasard si le vote par Internet a été mis en place pour les français de l'étranger, pour qui il serait très coûteux de mettre à disposition des bureaux de vote physique à proximité.   Mais ces intérêts pratiques ne sauraient justifier l'abandon des principes fondamentaux, piliers de tout système démocratique, que sont le secret et la fiabilité ...

+ Lire la suite

[International] Victoire des citoyens contre le traité ACTA au Parlement européen

Ce mercredi 4 juillet, le Parlement Européen a rejeté en séance plénière le traité ACTA à une large majorité. Le Parti Pirate félicite les eurodéputés qui ont su écouter les centaines de milliers de citoyens qui s'étaient élevés contre ce traité, ainsi que tous les collectifs, associations[1] et partis politiques opposés à ce traité inique.   Les cinq commissions parlementaires chargées d'examiner le dossier – Industrie (ITRE), Libertés civiles (LIBE), Affaires juridiques (JURI), pour le Développement (DEVE), et Commerce International (INTA) – avaient rendu un avis négatif sur l'«accord commercial anti-contrefaçon».   Le Parti Pirate s'était réjouit de ces cinq rapports préconisant le rejet d'ACTA, et avait régulièrement rappelé que ce traité mettait à bas les droits fondamentaux des citoyens européens, en sanctuarisant des oligopoles de plus en plus nuisibles.   Malgré une forte pression de la Commission, sous la poussée des lobbys du droit d'auteur et des brevets pharmaceutiques, le Parlement européen a su se montrer ferme dans la défense des droits et libertés des citoyens, d'Europe comme du reste du monde.   Le ...

+ Lire la suite

[Contribution] ACTA et son impact sur les droits fondamentaux

À la veille d’une nouvelle manifestation contre le traité ACTA, il nous a paru utile de faire le point sur certains des plus graves reproches que l’on peut adresser à ce projet international mis en place sans concertation démocratique. C’est l’objet de cet article de fond, publié sous licence Creative Commons - Paternité, et traduit ici par notre membre Pasmafaute. Merci à lui !

Récemment, de nombreuses rumeurs et des semi-vérités sur ACTA (ou ACAC) ont été répandues par des militants de tout bord. Comme le montre le document « 10 mythes sur ACAC » <http://trade.ec.europa.eu/doclib/html/148964.htm> de la Commission Européenne, les malentendus sont multiples. De nombreux décideurs politiques et citoyens ne semblent pas renseignés sur les conséquences néfastes d'ACTA. Nous nous concentrerons, dans ce qui suit, sur les problèmes réels et les enjeux les plus importants d'ACTA :

  • ACTA et son impact sur les Droits Fondamentaux
  • Mise en application privatisée en dehors de l’État de droit
  • Surveillance de masse sans fondement/non fondée en violation de la Charte Européenne des droits fondamentaux
  • Affaiblissement de la démocratie, des libertés fondamentales et de l’État de droit
  • S ...

  • + Lire la suite

    [International] ACTA : Le combat européen du Parti Pirate n'attend pas la fin des législatives

    La campagne du premier tour des législatives s'achève ce week-end, mais le combat des Pirates ne s'arrête pas pour autant.   Ce samedi 9 juin, les Partis Pirates du monde entier, et notamment le Parti Pirate d'Allemagne fort de ses trente mille membres et de sa quarantaine de députés régionaux dans quatre Länder, appellent à rejoindre les manifestations citoyennes organisées contre le traité ACTA, ainsi qu’en Belgique et ailleurs.   De ce côté-ci du Rhin, le Parti Pirate (en pleine campagne législative depuis plusieurs semaines) tient à saluer le combat des militants et militantes de la société civile qui ont poursuivi les manifestations depuis le début de l'année, et appelle ses candidats et sympathisants à se joindre à leur mouvement ce samedi.   Cette participation devra se faire dans le respect des restrictions dues à la fin de la campagne officielle des législatives, et notamment sans distribution de documents en relation avec les élections, de nature à solliciter le suffrage des électeurs, ou ...

    + Lire la suite

    [Et à p'art ça ?] Le peer-to-peer en soutien de la campagne du Parti Pirate

    Beaucoup des 101 candidats du Parti Pirate pour les législatives de dimanche appellent les électeurs à imprimer leurs bulletins de vote, après les avoir récupéré sur les sites de campagne. Mais le succès du Parti Pirate a causé plusieurs phases de surcharge de notre serveur, qui comme tout système centralisé est très vulnérable. Nous diffuserons donc, ce vendredi soir, en peer-to-peer, l'ensemble des bulletins de vote concernés, et appelons les citoyennes et citoyens qui le peuvent à les partager.   Les moyens limités du Parti Pirate ne lui permettaient pas de soutenir les campagnes de ses candidats, qui sont plusieurs à avoir choisi une campagne à « zéro euros ». Même si les scores seront évidemment faibles, un succès même symbolique demeure tout à fait possible grâce à la campagne sur Internet du PP, qui propose un portail recensant les candidats et permettant de récupérer facilement leur bulletin de vote à imprimer.   Mais les semaines passées ont prouvé que la centralisation de l'information était une pratique risquée : depuis le compte Twitter de la section Alsace fermé plusieurs heures suite à un malentendu, jusqu'au site du Parti Pirate qui a eu à plusi ...

    + Lire la suite

    [Interview] « Citoyen par devoir, Pirate par amour » - Rencontre avec James Climent

    James Climent est l’une des personnalités intéressantes qu’il nous a été donné de connaître au Parti Pirate, d’abord en tant que sympathisant puis en tant que symbole, et aujourd’hui en tant que candidat aux élections législatives 2012. Nous lui avons proposé de faire le point, aujourd’hui, sur ce parcours hors-normes de Pirate, de citoyen et de photographe.

    Parti Pirate — Bonjour James, vous êtes une connaissance de longue date du Parti Pirate, et là où nous critiquons chaque jour la politique répressive des gouvernements successifs, vous en avez fait vous-même l’expérience douloureuse puisque vous avez été l’un de ces rares citoyens-téléchargeurs poursuivi en justice "pour l’exemple", depuis 2006. En 2008 vous avez été condamné à une première amende de 10 000 euros ; là où d’autres auraient accepté l’humiliation, vous vous êtes pourvu en appel, puis en cassation -- vainement ; aujourd’hui vous en êtes à porter cette affaire (qui vous a coûté quelques années de votre vie et plusieurs dizaines de milliers d’euros) devant les institutions européennes. Au Parti Pirate, nous avons assisté, impuissants et rageurs, à votre parcours du combattant ; aujourd’hui, quelques années après (et même si l’histoire est loin d’être fi ...


    + Lire la suite

    [CuPP] Le Parti Pirate choisit Inkscape et SVG pour son matériel de campagne



    by ErmacFormat SVG
    Format SVG
    Le Parti Pirate choisit Inkscape et SVG pour son matériel de campagne   Une centaine de nouveaux utilisateurs d'Inkscape rejoignent la communauté des usagers de logiciels Libres: les cent-un candidats du Parti Pirate aux législatives de 2012[1].   Les candidats du PP sont de simples citoyens, qui n'ont pas les moyens de s’offrir les bataillons de graphistes et d’éditeurs pour réaliser leurs bulletins, affiches et circulaires que l’on trouve ordinairement dans les grands partis. Nos candidats font tout par eux-mêmes, et au grand jour : ainsi s’inaugure ce que nous avons nommé la première campagne électorale Libre et "open-source".   Une association proche du Parti Pirate[2] a ainsi publié des modèles de bulletins, affiches et profession de foi neutres, adaptables à tout candidat de n’importe quel parti. Les militants Pirates sont partis de cette base pour réaliser les bulletins de chacun de leurs candidats, qui se les partagent ensuite. Les plus créatifs changent les couleurs, les plus consciencieux y insèrent leurs propres propositions et séries de mesures qu'ils souhaitent défendre en politique, les plus téméraires réorganisent la composition, mais tous doivent au moins changer leur nom et circonscription. Pour les guider, le Parti Pirate a rédigé des tutoriels[3] expliquant comment éditer les fichiers source SVG avec l’excellent logiciel Inkscape. Le but étant que chaque candidat apprenne à installer et utiliser le logiciel et réalise son propre mat&e ...

    + Lire la suite

    [Politique] Campagne politique et combat culturel : aux législatives, votons Pirate !



    by Utopia2Lavoir Moderne Parisien
    Lavoir Moderne Parisien

    Pour sa première campagne nationale, le Parti Pirate choisit de présenter ses candidats aux législatives, le 18 avril 2012 à 10H30 au Lavoir Moderne Parisien, un lieu symbolique du combat de la culture libre.

    Des candidats partout en France métropolitaine et outremer

    Après avoir mis en ligne, le 2 avril, son site de campagne pour les élections législatives de juin 2012, le Parti Pirate dévoilera la liste des circonscriptions où des candidatures Pirates sont déjà confirmées le mercredi 18 avril 2012 à 10H30, lors d'une conférence de presse organisée à Paris au Lavoir Moderne Parisien. Ce grand rassemblement marquera le coup d’envoi de la première campagne nationale de cette jeune formation.

    Conforté dans ses convictions par les succès récents des Partis Pirates en Suède et en Allemagne (où nos homologues Pirates s’apprêtent à devenir la troisième force politique du pays), le parti veut profiter de ce grand rendez-vous politique pour faire connaître ses idées au plus grand nombre et renforcer sa présence dans le paysage politique français.

    « Les candidats aux législatives du Parti Pirate sont loin d'être des politiciens de carrière, ce sont juste des citoyens concernés par l'évolution de la société face aux défis des révolutions technologiques. Nos élus ont cessé depuis trop longtemps de nous représenter correctement&n ...


    + Lire la suite

    [International] Congrès 2012: les Pirates du monde entier ont rendez-vous à Prague



    by Talking_curePrague 2012
    Prague 2012

    Les 14 et 15 avril, Prague sera la capitale des Partis Pirates. Les représentants de plus de vingt pays se retrouvent en République Tchèque pour l’Assemblée Générale du Parti Pirate International (PPI). Au cours de ce congrès, l’Assemblée Générale (AG) — la plus haute instance du PPI — décidera de l’admission de nouveaux membres au PPI, élira un nouveau bureau et discutera et votera des amendements aux statuts du PPI. Un forum ouvert et une session parallèle pour discuter de la formation d’un Parti Pirate Europe/UE s’y tiendront également.

    « Ceci est l’une des plus importantes rencontres Pirates de l’année. Nous sommes fiers de pouvoir l’accueillir à Prague. » annonce Ivan Bartos, le président du Parti Pirate tchèque organisateur de l’AG. « Les Pirates du monde entier pourront s’attaquer aux défis du XXIème siècle auxquels les autres partis ne trouvent aucune réponse depuis leur monde analogique. »

    Les temps forts du congrès seront les interventions de :

  • Amelia Andersdotter (Eurodéputée pour le Parti Pirate suédois),
  • Laurence Vandewalle (Conseiller politique au Parlement européen pour le groupe Verts/ALE),
  • Cory Doctorow (Auteur, bloggueur, journaliste, co-éditeur de Boing Boing et fameux opposant du monopole anti-copie),
  • Fabio Reinhart (Membre du Parlement de Be ...

  • + Lire la suite

    [Culture] Exception de conservation, bibliothèques : halte aux jugements faussés !



    by Silence is sexyLivre Ouvert
    Livre Ouvert

    Le site web Actualitté s’est récemment attiré les foudres d’un affidé d’Hadopi (Christophe Alleaume, pour ne pas le nommer). En cause : un article ayant osé critiquer la tentative de ce dernier de s’en prendre à l’exception de conservation et au statut des bibliothèques. Voici notre contribution à ce vrai-faux débat qui, sous de grands mots propagandistes, ne favorise que quelques intérêts privés au détriment de l’intérêt général de la population.

    Le Parti Pirate s’est constitué pour défendre le partage des richesses immatérielles, du savoir et de la culture ; partage que la technologie rend de fait accessibles à tous aujourd’hui, mais que quelques égoïsmes et intérêts privés persistent à monopoliser.

     

    Prétendre défendre ces monopoles « au nom des auteurs » est une rhétorique vieille comme le monde, mais ne doit en aucun cas laisser détourner l’attention du débat de fond : de quelle société voulons-nous pour nous et pour nos enfants ? Une société où le législateur travaille au bien-être de tous et à la justice sociale... ou bien ...


    + Lire la suite

    Accueil << Articles plus récents ›› Articles plus anciens