Beaucoup des 101 candidats du Parti Pirate pour les législatives de dimanche appellent les électeurs à imprimer leurs bulletins de vote, après les avoir récupéré sur les sites de campagne. Mais le succès du Parti Pirate a causé plusieurs phases de surcharge de notre serveur, qui comme tout système centralisé est très vulnérable. Nous diffuserons donc, ce vendredi soir, en peer-to-peer, l'ensemble des bulletins de vote concernés, et appelons les citoyennes et citoyens qui le peuvent à les partager.
 
Les moyens limités du Parti Pirate ne lui permettaient pas de soutenir les campagnes de ses candidats, qui sont plusieurs à avoir choisi une campagne à « zéro euros ». Même si les scores seront évidemment faibles, un succès même symbolique demeure tout à fait possible grâce à la campagne sur Internet du PP, qui propose un portail recensant les candidats et permettant de récupérer facilement leur bulletin de vote à imprimer.
 
Mais les semaines passées ont prouvé que la centralisation de l'information était une pratique risquée : depuis le compte Twitter de la section Alsace fermé plusieurs heures suite à un malentendu, jusqu'au site du Parti Pirate qui a eu à plusieurs reprises du mal à tenir la charge (notamment à chaque diffusion de nos messages télévisés). Sans même évoquer une procédure abusive comme celle dont ont été victimes nos confrères du PiratenPartei, privés de leurs serveurs par la police à l'avant-veille des élections, nombreux sont les risques que nos électeurs ne parviennent à accéder à notre serveur ce week-end, et par voie de conséquence ne puissent voter pour nous.
 
Le Parti Pirate met donc aujourd'hui à profit la meilleure technologie pour la diffusion massive, décentralisée, résistante à la censure, et ne craignant pas la saturation en cas de forte popularité : le peer-to-peer. En mettant aujourd'hui les bulletins de vote de nos candidats en partage sur Bittorrent, nous garantissons à tous nos électeurs que quels que soient les évènements du week-end – accidents ou tentatives de censure – ils pourront se procurer un bulletin de vote Pirate et soutenir leur candidat.
 
Une bonne occasion de rappeler que la technologie ne devrait jamais être diabolisée en tant que telle, et que de nombreux usages légaux et vertueux du peer-to-peer devraient inspirer nos responsables politiques au moins autant que son impact sur la diffusion des œuvres numérisées.
 
Nos équipes sont en train de rassembler et vérifier les bulletins de l'ensemble de nos candidats ; nous invitons nos électeurs qui impriment leur bulletin à le vérifier samedi. Le fichier à partager en pair à pair [5] sera diffusé dans la soirée sur tous nos réseaux de communication, et nous invitons tous ceux qui souhaitent protéger l'expression démocratique à le partager.

8 juin 2012.